Page en cours de chargement

  
    
     
trans

 

Le site de Ann Rocard

 

[fr]
trans
[en]

 

Accueil

 

Nouveautés

 

Liens

 

Stats

 

 

Admin

trans

Présentation et bibliographie

Bibliographie
Cliquez (biblio) !
Divers
BIOGRAPHIE. Questions-réponses
Où se procurer livres et CD
Vous cherchez un thème ?
x Ecole Ann Rocard .....
° Âge ciblé
Vous cherchez des conseils en fonction de l'âge ciblé ?

trans

Théâtre, Marionnettes et Musique


• Cliquez !

trans

Recherche sur le site

trans

trans

trans

L'homme à la barbe blanche... : réactions des lecteurs

L'HOMME À LA BARBE BLANCHE
MYSTÈRE SOUS LE BUREAU (Ann Rocard)
éditions Airvey

LES PAGES DES LECTEURS




Paru en 2009 aux éditions Airvey.
Illustrations d'Evelyne Boyard.



RÉACTIONS DES LECTEURS
SIMPLEMENT D'APRÈS LA PREMIÈRE DE COUVERTURE



ECOLE DE SOUGÈRES SUR SINOTTE (89470)



Mystère sous le bureau

Sur le dessin nous voyons une sorcière. Elle est habillée en noir (couleur froide) le décor autour d'elle est en couleurs chaudes.
Sur la table il y a des bols avec de la boisson chaude et pourtant la sorcière est toute seule. Y a-t-il quelqu'un caché sous la table ? Quel est l'objet bizarre posé sur le buffet ?

L'homme à la barbe blanche

Le fond est en couleur froide et le personnage en couleurs chaudes.
Il fait nuit, il est 22h20. Un homme habillé en Père Noël se rend à la gare. Une détective espionne le Père Noël. Est-ce le vrai Père Noël ? Pourquoi prend-t-il le train et pas son traîneau ? Pourquoi la dame espionne-t-elle le Père Noël ? Veut-elle connaître l'adresse du Père Noël pour lui voler tous les cadeaux ? Le Père Noël est-il un voleur déguisé ?

Nous avons bien aimé faire ce travail, nous allons essayer de faire une histoire à partir des images et il nous tarde de lire le livre.


IPTP DE BRETEUIL SUR ITON (27160)




Une lettre de Guillaume,
un jeune de l'IPTP de Breteuil sur Iton
(Institut psycho-thérapeutique et pédagogique)




ECOLE ANN ROCARD DE SAINT AUBIN DE BLAYE (33820)


Voici nos hypothèses :
Nous voyons le Père Noël, un homme avec une barbe blanche, donc ça doit être Noël.
Il y a aussi une sorcière ou un sorcier, c’est peut-être Halloween.
Une fille prend une photo , elle se cache , c’est peut-être une voleuse.
Il y a une cuisine à pois noirs, on dirait une coccinelle. La sorcière fait du chocolat chaud. La sorcière aussi a un pull bleu à pois noirs.
Le titre fait penser à Barbe-bleue et c’est la nuit.
La fille veut peut-être prouver que le Père Noël existe. La sorcière est peut-être la femme du Père Noël, elle cuisine pour lui. Elle fait peut-être une potion magique.
Le Père Noël voyage car il est devant une gare

Les élèves de cycle 3


ECOLE ANN ROCARD DE CAZES-MONDENARD (82110)



L’homme à la barbe blanche.

Un jour deux voleurs dirent des choses :
« On pourrait se déguiser en père Noël et tous voler dans le magasin !" dit Jacques, un des voleur !
- Oui, très bonne idée, mais c’est toi qui fait le père Noël ! et moi, j’assure tes arrières ! OK ? dit Marcel, l’autre voleur.
- Bon d’accord !
- Tous pour le vol ! Tous pour tuer !" dirent en chœur les voleurs !
C’était le soir et hop ! Ils se glissèrent dans les magasins et éteignirent les caméras, puis comme d’habitude, ils volèrent tout.
Mais une détective avait tout vu, elle appela la police et dit :
"Vite, venez, les voleurs Marcel et Jacques attaquent !
- D’accord, on arrive tout de suite !"
Les deux voleurs furent mit en prison !

Emilie Dellalou (CM2)


L’homme à la barbe blanche.

Le père Noël se dirige dans le noir. À la gare, quelqu’un l’espionne attentivement, c’est un voleur ! Sur son papier est marqué un message anonyme,
Il se dirige vers une grande porte usée, il glisse sous la porte le message, puis s’en va tout doucement. Il rentre dans une grange, referme la porte, puis plus rien.
L’espionne le suivit, elle rentra dans la grange, il faisait noir, elle y voyait un peu, mais elle ne voyait pas le père Noël. Il s’est caché derrière une botte de foin, elle ne le voit point.
Il s’approche lentement, puis lui place un couteau sous la gorge, elle sursaute.
Il lui demande de lui donner tout son argent, il le prend et tue quand même l’espionne.
Il s’en va vite fait, puis dans la nuit
À minuit, il se fait arrêter, puis se fait mettre en prison, puis se fait guillotiner.

Laura Gladine (CM1)


Mystère sous le bureau.

Il était une fois, une sorcière qui habitait dans la forêt. Un jour, elle en eut marre de sa nourriture. Elle avait des voisins qui avaient de la bonne nourriture. Elle voulait tuer les gens qui étaient à l’intérieur.
Un jour, elle est rentrée chez eux. Elle trouva un bureau, elle chercha de la nourriture et trouva comme une trappe, et elle trouva des morts. Elle se dit que les gens d’ici sont des meurtriers. Un moment après, les gens sont revenus, la sorcière avait appelé la police et quand la police arriva, les gens sont entrés. Ils se sont enfuis et ils ont été arrêtés.
La sorcière en avait toujours marre de sa nourriture, mais les policiers connaissaient une maison de retraite pour sorcières, elle s’y rendit tout de suite et elle adore sa vie maintenant.

Matthieu Lelong (CM1)


Mystère sous le bureau.

Une sorcière a fait des bols de chocolat chaud empoisonné pour enlever et faire mourir les enfants. Des enfants sont venus et quand ils se sont rendu compte que c’était une sorcière, ils se sont cachés sous le bureau et ils ont découvert une trappe qui les a amenés à la cave. Maintenant, les enfants sont bien embêtés car ils ne trouvent pas la sortie.
Ils finissent par trouver la sortie !!!

Anaïs Rodriguez (CE2)


Mystère sous le bureau

C’était une sorcière qui avait préparé des chocolats chauds. C’était bien sûr pour attirer les enfants.
Mais un jour, deux enfants vinrent à la maison, ils s’appelaient Marie et Matias, ils entrèrent dans la maison. Ils virent les bols qui étaient tous chauds. Mais avant qu’ils en boivent, la sorcière a surgi du placard. Les enfants ont eu peur et se sont cachés sous le bureau, et Marie dit :
« J’ai trouvé une trappe !
- Tu as trouvé une trappe ? »
Les enfants passèrent en dessous et ils virent un dragon. Il était énorme. Matias prit du feu, le dragon avait peur, il s’est poussé.
Ils ont ouvert la porte du garage. Ils on vu les arbres. Ils étaient enfin sauvés. Et ils partirent tous les deux.

Fanette Allard (CM1)




Une illustration parmi de nombreuses autres
qui accompagnent les textes ci-dessous de l'école de Maringes.



ECOLE LES BLÉS DE MARINGES (42140)



L’homme à la barbe blanche.
"Nous avons écrit ces textes à partir de l'illustration qui se trouve sur la première de couverture de L'homme à la barbe blanche de Ann Rocard.
Les élèves de CE2, CM1 et CM2" (décembre 2011)

L'enfant à la barbe blanche

Le matin du 2 décembre, Johanna part à la recherche de l'homme barbu qui se promène, depuis plusieurs jours, vêtu d'un déguisement de Père Noël et avec un demi-citron dans la main. Elle prend son appareil photo pour le photographier. La jeune fille marche jusqu'à la gare. Finalement, elle le voit et se cache pour le photographier. Elle rentre chez elle et montre la photo à ses parents qui lui posent beaucoup de questions. L'après–midi, ils partent tous à la recherche de l'homme. Ils le retrouvent au même endroit que le matin : toute la famille l'observe. Soudain, il part en courant parce qu'il voit qu'on le surveille. Johanna le poursuit afin de lui demander ce qu'il fait dans la ville. Le faux Père Noël accélère puis se cache. Inquiète, la famille de Johanna appelle la police. Les policiers demandent des renseignements sur l'homme mystérieux. Ils rencontrent Johanna et la jeune fille leur montre la photo. Les policiers le reconnaissent et lui disent qu'il s'agit d'un enfant qui joue le rôle du Père Noël au théâtre du quartier.

Elsa C, Alexandra et Mayloane

L'homme au citron

L'histoire se passe près d'une gare. Une nuit, Johanna, une fille du quartier, va se promener car elle n'arrive pas à dormir. Devant la gare, la jeune fille voit un homme ressemblant au Père Noël : elle se rend vite compte que ce n'est pas lui. Elle le prend en photo à plusieurs reprises. Dans la main, il tient un ticket de train et un demi-citron. Cet étrange personnage fabrique une potion à base de citrons qu'il dispose dans toute la ville. Tous les habitants pleurent sauf Johanna. Cette potion a été faite pour ne pas piquer les yeux de Johanna car l'homme est amoureux d'elle. La jeune fille s'enfuit en train car elle a peur qu'on l'accuse de fabriquer la potion étant donné qu'elle ne pleure pas. Une fois arrivée à destination, elle revoit l'homme. Elle s'approche de lui et lui demanda qui il est. Elle apprend qu'il s'appelle Lucien. La jeune fille lui demande également pourquoi il la suit partout. C'est à ce moment-là que Lucien avoue à Johanna qu'il l'aime. Maintenant, ils vont se promener chaque soir ensemble.

Lisa, Chloé et Sandra

Johanna, une espionne géniale

Une nuit de décembre, un homme se promène déguisé en Père Noël avec un billet de train dans la main. Il s'approche de la gare mais une jeune fille l'aperçoit et le filme en cachette. C'est Johanna, une espionne très douée. L'homme prend le train pour aller au marché de Noël vendre des papillotes au citron. Johanna le suit discrètement. Arrivé au marché, il commence à vendre ses papillotes : les promeneurs les achètent car ils croient que c'est le vrai Père Noël et les enfants l'adorent.
Soudain, Johanna le surprend en train de mettre un produit de couleur verte dans les papillotes : le produit fait RZBRZBRZBR et est toxique !
Johanna va prévenir la police. Les policiers la suivent jusqu'au camion du coupable. Ils l'emmènent en prison mais celui-ci creuse un tunnel et s'évade.
Le prisonnier se rend à son véhicule : Johanna le retrouve et rappelle la police : ils le ramènent dans une prison de béton d'où il ne pourra pas s'échapper. Johanna explique son aventure à ses collègues de travail qui la trouvent géniale.

Maélys, Candice et Antoine

Le Père Noël, voleur de citron

C'est l'histoire de Jacques qui vient de divorcer et qui aimerait bien récupérer son porte-bonheur, un citron en or. Il décide de se rendre dans son ancienne maison à Paris déguisé en Père Noël afin de récupérer son citron. Arrivé là-bas, il s'installe dans une chambre d'hôtel et déballe sa valise dans laquelle se trouve son déguisement. Il l'enfile et va se promener discrètement près de son ancienne maison : c'est le soir du 2 décembre. Sa fille nommée Johanna regarde par la fenêtre et l'aperçoit. Il a peur et se réfugie dans le garage. Affolé, il renverse un carton et découvre le citron en or. Le bruit alerte Johanna : elle descend, voit le carton renversé et se demande qui est caché derrière la porte du garage : elle découvre Jacques mais ne le reconnaît pas : il s'enfuit avec le citron et Johanna
le poursuit. Soudain, Jacques, essoufflé, s'arrête derrière un mur et ne bouge plus.
Johanna, qui a perdu sa trace, rentre chez elle et réfléchit. Ne sachant que faire, elle finit par avouer à sa mère qu'un voleur a emporté le citron en or. Sa mère appelle donc la police qui part à la recherche du cambrioleur. Elle le retrouve : Johanna reconnaît son père et comprend pourquoi il a volé le citron.
Un an plus tard, les parents de la jeune fille se remarient : maintenant, le citron appartient à toute la famille.

Lylou, Pierre et Léonie

Le grand-père de Johanna

Un soir, Johanna, une fillette de dix ans, aperçoit un homme à la barbe blanche : elle croit que c'est le Père Noël mais ce n'est qu'un homme comme les autres.
"Pourquoi tient-il une moitié de citron dans une main et un billet de train dans l'autre main ? " se demande-t-elle. Johanna décide de le suivre.
- « Ce soir, au menu de ce restaurant, il y a des haricots : c'est pour cela que j'ai amené ma part de citron ! » pense l'homme.
- « Monsieur, que faites-vous dehors à cette heure-ci avec votre citron à la main ? » lui demande Johanna.
- « J'amène ma part de citron car ils n'en servent pas au restaurant avec les haricots ! Maintenant, je dois partir. A plus, gamine ! »
Johanna le suit et, comme lui, elle monte dans un train : elle ne sait pas encore que ce train est magique.... En chemin, la locomotive prend feu et, comme par enchantement, ils se retrouvent tous les deux en Chine.
Au restaurant, la fillette questionne à nouveau l'homme.
- « Monsieur, comment vous appelez-vous ? dit Johanna.
- Je m'appelle Chang et je suis ton grand-père.
- Que s'est-il passé avec la locomotive ?
- Rien de bien grave, rassure-toi !
- Et pourquoi portes-tu les habits du Père Noël ?
- C'est une tenue typique de chez moi, ma petite.
- Mes parents vont s'inquiéter ?
- Non, non, nous avons tout organisé ensemble et ils viendront nous rejoindre demain matin. »
Maintenant, Johanna habite avec son grand-père Chang et ses parents.

Océane, Guillaume et Elsa SEON

Johanna et l’histoire de Noël

Le 2 décembre, Johanna aperçoit l’homme à la barbe blanche. Elle sait bien qu’il prépare un braquage comme chaque année. Elle photographie l'homme mais il sait qu'elle l’espionne : il a donc préparé un demi-citron afin de l'écraser sur le visage de la jeune fille. Il prend ensuite trois billets de train pour lui et ses deux amis afin de rejoindre le Groenland. Dans le train, ses amis tombent malade. En arrivant, il les emmène à l’hôpital mais, malheureusement, ils meurent. Alors l’homme à la barbe se construit une immense maison pour ranger tous les jouets qu'il a volés.
Dix ans plus tard, Johanna aperçoit à nouveau l’homme à la barbe blanche. Elle remarque qu’il a beaucoup grossi et voit qu’il distribue des cadeaux dans toutes les maisons. Elle écrit une longue lettre à l’homme qu’elle surnomme le Père Noël et lui demande de venir chez elle le soir de Noël car elle a décidé d’appeler le 25 décembre Noël. Le soir venu, Johanna met sa plus belle robe en dentelle et brodée d'or. Quand le Père Noël la voit, il tombe tout de suite amoureux d’elle. Il lui propose de venir habiter avec lui. Ils s'installent donc au Groenland. L’année suivante, Johanna qui s’appelle maintenant la Mère Noël, attend un enfant. Le 2 décembre, comme chaque année, ils veulent préparer les cadeaux mais ils n’ont plus rien. Le 24 décembre, Johanna accouche de mille petits lutins. Le Père Noël et la Mère Noël sont très heureux car les petits lutins vont les aider à fabriquer de nouveaux cadeaux.

Anthony, Eliot et Leïla

Le gentil bandit

Dans la rue, un homme est déguisé en Père Noël : il a un demi-citron dans la main. Il entre dans une banque et presse un citron pour aveugler les gardiens. Il les menotte, récupère l'argent et part tranquillement à la gare pour aller distribuer les billets volés aux pauvres gens. Mais Johanna, une jeune journaliste, le voit. Elle appelle la police : les policiers arrivent très vite mais le train est déjà parti. Ils prennent leur voiture et commencent une poursuite. Le Père Noël détache un wagon du train : celui-ci percute alors la voiture des policiers. Un hélicoptère de police arrive et le faux Père Noël lance le citron dans l'hélice : l'appareil s'écrase mais un policier a le temps de sauter sur le toit d'un wagon et d'arrêter le faux Père Noël qui s'appelle Dorian. Lors de son interrogatoire, il avoue que l'argent volé était destiné aux pauvres. Le bandit est condamné à dix ans de prison car les policiers ne veulent pas croire à son histoire. Dans la nuit, Johanna vient délivrer le Père Noël car elle le croit. Le faux Père Noël assomme le garde, prend l'argent et part pour faire sa distribution, accompagné de Johanna.

Damien, Théo P et Théo G

Le concours du Père Noël

Johanna, une jeune fille, voit un homme avec une barbe blanche et habillé d'un costume de Père Noël. Il a un demi-citron et un billet de train dans la main. Johanna trouve cela étrange : elle prend son caméscope et commence à le filmer. Le faux Père Noël part en direction de la gare et la jeune fille le suit. Il grimpe dans un train, toujours suivi par Johanna. L'homme va vers le conducteur et l'aveugle avec son citron puis il prend les commandes du train. Un peu plus loin, il saute du wagon et se dirige vers une auberge nommée l'Auberge des concours. La jeune fille n'en croit pas ses yeux : là-bas se déroule le concours de l'homme qui ressemble le plus au Père Noël. Une forte somme d'argent doit récompenser le gagnant.
C'est finalement le mystérieux inconnu qui gagne le premier prix et, avec cet argent, il s'offre un voyage magique au pays du Père Noël.

John, Emma et Romain

Le citron magique

C'est l'histoire d'un homme qui n'aime pas les gens avares. Chaque soir, il traverse la ville déguisé en Père Noël avec un citron à la main. Mais, une nuit, il est surpris par Johanna, une journaliste, et quand il la voit, il court vers elle, presse son citron magique et Johanna se retrouve transformée en crapaud.
- « Croa, cro a... Pourquoi m'avez-vous transformée en crapaud ?
- Je crois que vous m'avez espionné mademoiselle : c'est pour cela que je vous ai transformée en crapaud !
- S'il vous plaît, retransformez-moi en jeune fille !
- D'accord mais il faudra juste que je presse ma tomate magique sur vous. Attention, si vous m'espionnez à nouveau, vous redeviendrez crapaud.
- D'accord, je ne vous espionnerai plus, c'est promis ! Au fait, comment vous appelez-vous ? Moi c'est Johanna !
- Je m'appelle Olivier et je fais une enquête sur les personnes avares."
Plus tard, Johanna et Olivier se marient et ont des enfants. Ils grandissent vite et vivent beaucoup d'aventures comme leurs parents.

Marine, Thibault et Typhanie

L’homme à la barbe blanche

L'histoire se passe dans la ville de Métropolis en 2009. Le soir du 2 décembre, Johanna, une jeune fille du quartier, part en balade nocturne. Elle croise un homme déguisé en Père Noël avec un demi-citron dans la main. L’homme, très rusé, a caché une bombe miniature dans le citron. Il s'approche du quai de la gare et le pose sur les rails alors qu'un train s'apprête à partir. Johanna, qui est un peu curieuse, a suivi l'individu : elle trouve la scène plutôt étrange et met donc en marche son caméscope : elle est en train de filmer le mystérieux individu quand, tout à coup, la gare explose. Il y aura beaucoup de victimes.
Le bandit part alors à la gare voisine avec un fusil. Il menace les gens pour avoir de l’argent : il se trouve face à des policiers déguisés qui l’arrêtent. La scène que la jeune fille a filmée passe à la télévision et Johanna reçoit une médaille pour son courage. La police apprend ainsi comment tout est arrivé.

Dorian, Louis et Erwan



QUI PRENDRA LA SUITE ?



MESSAGES ET LETTRES DES LECTEURS




Coucou!!!Ann
Je voulais te dire que le livre que tu m'as dédicacé était génial !!!
C'est le 1er livre que je lis en 2 jours !!!
Merci beaucoup parce que j'aime bien quand il y a du suspense quand Johanna et son cousin tombent dans les coussins de la maison d'une sorte de sorcière et aussi dans l’autre histoire où il y avait le faux père Noël !!!! Merci beaucoup !!!
ANAELLE (11 ans)

Extrait d'un message d'Eric Levitre de l'IPTP (Institut psycho-thérapeutique et pédagogique) de Breteuil sur Iton (27 - France) :
"... Nos jeunes apprécient également, dans un autre registre, votre récente nouvelle intitulée Mystère sous le bureau. Il s'agit d'une affaire policière à laquelle sont mêlés des enfants, d'où leur intérêt. Et puis l'aspect mystérieux voire étrange et fantastique leur plaît beaucoup. La fin un peu énigmatique, en forme de point d'interrogation, appellerait presque une suite..."


Date de création : 08/10/2009 : 17:25
Dernière modification : 06/03/2012 : 15:53
Catégorie :
Page lue 3966 fois

Prévisualiser la pagePrévisualiser la page

  

Imprimer la pageImprimer la page

trans

Réactions à cet article

Réagir à cet article [ Réagir à cet article ]


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Jeux (lecture et autres)



Jeux de lecture

Jeux de l'oie, de Kim...

trans

À LIRE !

 Histoires (enfants)
 Nouvelles (ados-préados)
 Nouvelles (adultes-gds ados)
 Petites histoires faciles
 Théâtre et narration
 Théâtre à lire et à jouer

trans

Textes interactifs

Chansons

Ecrire avec l'auteure


Textes


Poésies

trans

Artistes

Patrick Rocard
et Nini Geslin -


Galerie de l'auteure


Adret-WebArt


Théâtre de l'Astragale


trans

trans

Haut

trans

Tous les textes présents sur ce site sont la propriété exclusive de l'auteur
conformément au CPI, Code de la Propriété Intellectuelle du 1er juillet 1992

trans

Site fonctionnant sous GuppY v3.0p1 - GNU Public License - © 2002-2004